Le nord

DIEGO
Diégo est la capitale de la partie nord de Madagascar. Il est situé à 1200km,au nord de Tana; aussi, c’est le troisième port de l’île.
Le groupe ethnique à Diégo est l’Antakarana. Sa population est la plus cosmopolite du pays avec les Sakalava, les Comoriens, l’arabe,le français, le chinois et les Indo-pakistanais.
Il y a plusieurs micro-climats comprenant le climat tropical sec (à partir de mai à décembre) qui est accompagné d’un vent fort du sud-Est connu sous le nom de Varatraza; aussi, un climat chaud domine le reste de l’année avec peu de pluie.
La ville est caractérisée par le massif de Tsaratanana qui est le pic le plus élevé de Madagascar (Maromokotro, 2886 m). Evaluée comme second lieu de contemplation pour sa beauté après Rio de Janeiro, la Baie de Diègo-Suarez est un port encerclé par des collines au –dessus de la Montagne des Français.
A 30km environ de la ville, il y a un parc national appelé le Parc National de la Montagne d’Ambre qui est très riche en faune et en flore.

HOTEL
Grand Hôtel
La note Bleue
Hôtel Colbert
Hôtel Jardin Exotique
Kikoo (Hôtel Pacifique)
Hôtel Océan
La Rossticceria

MONTAGNE D’AMBRE
La Montagne d’Ambre constitue un complexe d’aires protégées qui s’étend sur 23 010 ha dont 18 200 ha pour le Parc National et 4 810 ha pour la Réserve Spéciale de la Forêt d’Ambre. C’est un massif volcanique recouvert de forêts s’étalant sur 850 à 1 475 m d’altitude. Six lacs et plusieurs fleuves et rivières sillonnent le parc.
La Montagne d’Ambre est un haut lieu d’endémicité dont 77 espèces d’oiseaux, 7 espèces de lémuriens et 24 espèces d’amphibiens.
La Montagne d’Ambre compte 1020 espèces végétales répertoriées. Les forêts de la montagne sont peuplées de palissandres, du Canarium madagascariensis ou Ramy et du Chrysophyllum, Famelona. Ces grands arbres servent dans la pharmacopée. On y trouve également des fougères, des orchidées, des pandanus et divers palmiers qui font de la Montagne d’Ambre un creuset de diversités biologiques.

PARC NATIONAL D’ANKARANA
Le parc d’Ankarana s’étend sur 18 225 ha. Ankarana est l’extension occidentale d’un massif calcaire de Jurassique moyen qui émerge d’une plaine basaltique située à 50m au-dessus du niveau de la mer. Le plateau qui est une formation karstique fortement érodée en surface, est constitué par un lapiaz de Tsingy.
Les inventaires ont recensé 60 espèces de reptiles et amphibiens, 96 espèces d’oiseaux, 50 espèces de mollusques et un grand nombre d’escargots des Tsingy. 14 espèces de chauves-souris, soit la moitié des chauves-souris de Madagascar vivent dans les grottes d’Ankarana. Deux d’entre elles, les Mégachiroptères et les Microchiroptères, sont respectivement les plus petites et les plus grandes chauves-souris du monde:
11 espèces de lémuriens vivent à Ankarana. C’est d’ailleurs dans ce parc que le fameux Propithecus perrieri, connu sous le nom vernaculaire de Propithèque noir a été vu pour la dernière fois par les agents du parc en 1995 et 1996. Entre temps, la présence du « èbe nain » Microcebus myoxinus reste encore à reconfirmer.
Au moins, 330 espèces végétales sont connues à Ankarana. La plupart des arbres portent des feuilles caduques et beaucoup fleurissent de septembre à novembre. Plusieurs espèces endémiques de l’extrême nord se retrouvent à Ankarana : le Pachypodium baronia, l’Adansonia perrieri, le Delonyx velutina, l’Hildegardia erythosyphon.
Plusieurs types de formations végétales se distinguent au cœur du parc. Une végétation aérophyte sur les Tsingy : ces plantes se sont adaptées à la sècheresse.
Les forêts qui se sont formées dans les gorges sont les plus riches en diversité d’espèces. Les plus typiques sont les Ficus de la famille des Morcacées, l’Andansonia de la famille des Bombacacées et les Pandanus, de la famille des Pandanacées. On retrouve aussi les savanes arborées faites de Commiphora de la famille des Burseracées, les Hildegardia de la famille des Sterculiacées. La canopée culmine à 20 mètres. C’est le genre de forêts connu dans l’Ouest de Madagascar.

NOSY BE
Nosy Be est le haut lieu du tourisme à Madagascar. Cette île, amarrée dans le nord-ouest de la Grande île au large des côtes de la baie d’Ampasindava, reste le lieu le plus visité dans le pays.

La beauté de cette île tropicale et le charme de ses plages, le fond de son océan, sa végétation, sa population et son soleil étaient réunis pour fonder sa renommée.
Ce havre de paix a reçu de nombreux titres de visiteurs pour indiquer sa beauté mais ,il semble que le terme «paradis sur terre » est le mieux adapté pour qualifier la beauté très rare de cette île. Les autres termes, comme la perle de l’océan Indien, ne réussissent pas entièrement à le qualifier, car ils n’évoquent pas la largeur de sa splendeur.

Parmi les plages les plus enviées de Nosy Be, on peut citer la plage d’Ambatoloaka, la plage d’Andilana et celle de Madirokely. Ces superbes plages sont formées par du sable de couleur très fine et agréable qui va du blanc au noir en passant du gris, jaune et même de sable rouge. Bien que reposant sur ces plages, on peut facilement envisager de turquoise et scintillante de l’eau de mer, ce panorama est parfois perturbé par les mouvements de tremblement de feuilles de cocotier et les lieux d’une pirogue avançant nonchalamment. À la fin de l’après-midi, profiter d’un spectacle attrayant offert par le coucher de soleil et le froissement mélodieux de l’océan. Pour parfaire votre séjour dans ce coin de Madagascar, il est fortement conseillé de visiter les petites îles autour de Nosy Be. Ces petites îles sont comme tout à fait paradisiaques que l’île principale et offrent aux visiteurs un souvenir légendaire. Les deux petites îles les plus proches qui méritent vraiment une petite tournée sont Nosy Tanikely et Nosy Komba avec leurs fonds marins bleu clairs.

HOTEL AMBATOLOAKA
Hotel Cocoplage
Chez Gérard et Francine.

MONT PASSOT
Mont Passot est le point culminant de Nosy Be (300 m). Il ya de belles vues de la série des lacs de cratères d’un bleu profond dont on dit qu’ils contiennent des crocodiles et qu’ils sont sacrés comme la maison des esprits des Sakalava et des princes Antakarana . Il est fady d’y pêcher, de porter un pantalon ou un vêtement mis sur sur les pieds (chaussettes), ou un chapeau (fady =tabou)

LOKOBE
L’ensemble de l’Ile de Nosy Be est une région volcanique caractérisée par des écoulements de lave basaltique qui ont donné naissance à des sols fertiles. Elle est située dans une région de roches éruptives du quaternaire .La Réserve Naturelle Intégrale est constituée de collines de faibles altitudes ne dépassant pas les 432 mètres qui débouchent brutalement sur la mer dans ses parties Sud et Ouest. Le littoral est constitué par des amas rocheux chaotiques qui n’apparaissent uniquement qu’à marée basse. La côte principale de Lokobe est ainsi relativement accidentée.
La Réserve naturelle Intégrale de Lokobe se trouve dans la commune urbaine de Nosy- be. Elle s’étend sur 740 ha. Vous pouvez joindre la réserve en voiture à partir de la ville de Nosy- be jusqu’au village d’Ambanoro. Le bureau de la réserve se trouve actuellement à Nosy Be.
La forêt de Sambirano recouvre essentiellement la réserve. Elle est l’habitat naturel de l’Eulemur macaco, lémurien endémique de Lokobe. Dans cette forêt, les lémuriens prennent une part très importante dans la dissémination des graines favorisant ainsi la régénérescence naturelle de la forêt. 17 oiseaux ont été inventoriés dont le Martin-chasseur malgache Ipsidina madagascariensis qui est une espèce strictement forestière et les Hibous de Madagascar Asio madagascariensis, qui constituent les espèces les plus remarquables.
HOTEL
Eco village Fihavanana Hotel
Jungle-village

NOSY KOMBA ET NOSY TANIKELY
Nosy Tanikely constitue une réserve sous-marine qui offre un site de plongée très convenable. Avec juste un masque et un tuba, on peut commencer à apprécier le défilé des milliers d’espèces de poissons à partir de seulement quelques mètres de la plage et de voir des mérous, des poissons lune, de l’espadon, du barracuda, des perroquets, des lignes,des poissons clowns,des murènes,des tortues … Ces espèces rôdent autour de magnifiques coraux, comme une patrouille.
Pas très loin de Nosy Tanikely, on peut visiter Nosy Komba, ce qui signifie en malgache « l’île du lémurien » car elle abrite l’une des espèces des lémuriens fulvus appelés lémuriens noirs avec une épaisse fourrure noire pour le mâle et rousse pour la femelle, ces lémuriens en liberté ne sont pas sauvages, mais sont là pour recevoir les visiteurs. Vous pouvez facilement vous approcher pour une photo si vous apportez une banane pour les attirer. Enfin, si vous n’avez pas le temps pour le shopping centre-ville ou dans la capitale, ce village de pêcheurs offre un grand marché des mémoires différentes qui mérite votre attention. Cette île de réserve d’ origine volcanique a également des plages aussi belles que celle d’Andilana ou d’Ambatoloaka.

HOTEL
Les Floralies
Hôtel Lémuriens

NOSY SAKATIA
Nosy Sakatia tient sa renommée de ses orchidées sauvages,de ses tortues et du Cycads majestueux. Cette île plutôt nue se trouve à l’ouest de Nosy Be. Nosy Sakatia se traduit comme une île d’orchidées mais avec un aspect plus remarquable de baobabs. Il y a des bons hôtels pour les plongeurs.
HOTEL
Sakatia Passions
Sakatia Dive inn

NOSY MITSIO
L’archipel de Nosy Mitsio se trouve à quelques 60 à 70 kilomètres de Nosy Be. C’est une belle petite île.

LA GRANDE MITSIO
La plus grande île est peuplée par des Antakarana et des Sakalava qui survivent sur leur île dénudée par l’affermage, les bétails et les chèvres.
Le feu de brousse a dévasté l’île mais une certaine forêt reste dans la partie sud. Les colonnes énormes de basalte sont un dispositif proéminant sur le nord-ouest, utilisé comme un espace de jeu d’aventure par les chèvres entreprenantes.
L’île attire des yachters car ses récifs de corail font de bons ancrages. La baie de Maribe est le meilleur endroit puisqu’elle est protégée par deux collines. C’est un bon endroit pour voir les rayons de Manta.

TSARABANJINA
Cette île incroyablement belle signifie « bon regard »,rendu célèbre par l’actrice Joanna Lumley de British qui s’était « jetée »là. Les roches rouges, grises et volcaniques se lèvent haut à son centre avec une masse de végétation abondante et verte, s’accrochant aux rochers.Des baobabs et d’autres grands arbres au pachypodium et au recouvrement minuscule d’un vert-mer cristal-clairs d’indigo s’y rencontrent aussi.
Des tortues marines et des raies se reposent près des plages.
HOTEL
Hôtel Constance Lodge.

NOSY ANKAREA
Nosy Ankarea est un autre bel endroit en raison de ses plages magnifiques et des endroits agréables pour une excursion à pied . L’île est superbe avec le fabuleux Pachypodium flamboyant, entouré par les récifs de corail. La forêt sur l’île est relativement calme, due aux nombreux fady(tabou), excepté des touristes du club de Marlin. Il est possible de grimper vers le haut de la plus haute colline (219 m – raide mais bon pour les sportifs) pour atteindre un plateau couvert de pachypodium et d’un bon nombre d’étranges et de merveilleuses découvertes.HOTEL
Marlin club Ecohotel

LES QUATRES FRERES (Les Quatre Frères)
Ce sont quatre morceaux imposants de basalte argenté, deux sont des refuges aux centaines d’oiseaux marins, y compris les Fous bruns, les oiseaux de frégate et les Phaéton à queue blanche.Les Pygargue de Madagascar nichent sur les roches. Les côtés chutent verticalement environ de 20 – 30 m, et les plongeurs viennent ici car du haut des trois des rochers ,on peut faire des activités de piqué vertigineux. Il y a d’énormes cannes spectaculaires et des chutes de roches dans la région.

NOSY IRANJA
Environ à deux heures de bateau, Nosy Iranja est l’îlot paradisiaque le plus éloigné. Ses plages sont les lieux de prédilection des tortues vertes de Madagascar.
Cette merveille de la nature est formée de deux îles : Nosy Iranja (200ha) et Nosy Iranja kely (13ha) reliées entre elles par un banc de sable blanc qui se contraste avec l’eau turquoise de l’océan, à marée basse. Il est submergé par la mer, à marée haute. La bordure qui sépare la terre ferme de cette île avec la mer azurée bondée de poissons exotiques est formée de merveilleuses plages de banc de sable blanc fin embrasées par le soleil tropical. Le sable est si fin et d’une blancheur éclatante qu’il arrive de donner un reflet de la lumière du soleil resplendissant.
Avec un climat tropical, Nosy Iranja se trouve toujours sous le soleil ce qui fait le grand bonheur des visiteurs pendant la saison d’hiver austral, de juin à septembre. On peut même dire que le soleil est toujours au rendez-vous durant une bonne partie de l’année. Le beau temps ne fait jamais défaut à Nosy Iranja ce qui vous permet de profiter pleinement des superbes plages. En s’allongeant sur ces plages, on peut apprécier un coucher de soleil d’une beauté unique et vraiment émouvant ! La température moyenne annuelle dans cette île est de 26°.C’est une température ambiante car l’étendue de mer joue un rôle déterminant dans sa régulation.

NOSY MAMOKO
Cette petite île se situe au sud-ouest de la baie d’Ampasindava. Connu de la fraternité de plaisanciers pour son abri exceptionnel, c’est un endroit tranquille pour quelques jours de relaxation. Nosy Mamoko est sur les itinéraires de deux ou trois opérateurs, basés à Nosy Be, qui organisent des voyages prolongés. La pêche et l’observation de baleine à bosse, à partir du mois d’octobre jusqu’en décembre sont les attractions de l’ile.

NOSY RADAMA
Les îles Radama, qui sont au sud lointain de Nosy be et ne sont accessibles qu’aux yachters, concurrencent le Mitsios pour ses meilleurs emplacements de plongée dans le nord-est du Madagascar. Elles sont placées sur un littoral de compartiments soutenus par les hautes montagnes. La plupart de ces hautes îles de grès raide-sont dégrossies au-dessus et au-dessous de l’eau et couvert d’herbe et d’arbres. Les formations de roche érodées pointues, cependant, rendent la forêt restante plutôt difficile à explorer.