Le sud

LA PORTE AUX SUD
Le sud est la région la plus visitée à Madagascar. Presque quarante pour cent des touristes qui viennent dans le pays passent leurs séjours dans le sud. La route a été améliorée. Isalo est l’un des endroits les plus attrayants dans le grand sud puisqu’il reçoit 20 000 touristes par an. La majorité des parcs nationaux du pays se trouvent dans la région du sud,à savoir le parc national de Ranomafana, le parc national de l’Isalo, la réserve de Berenty, ainsi de suite…
Le circuit vers le grand sud fournit une excellente vue panoramique du beau paysage des hauts plateaux à la spectaculaire dénivellation du Sud. A Isalo, il y a le grand canyon et la fameuse fenêtre d’Isalo pour observer le coucher du soleil; la piscine naturelle fournit un endroit exotique inimaginable où les touristes passent leur jour de détente dans l’eau, après une longue promenade.

FIANARANTSOA
Le nom de la ville signifie, la « ville où l’on enseigne le bien », ce qui s’avérait être une mission civilisatrice du peuple betsileo à l’honnêteté. A quatre cents kilomètres de la capitale par la route, vers le Sud de l’île, Fianarantsoa fut bâtie en 1830.Elle a été édifiée sur un jeu de petites collines et dotée d’un petit lac.
C’est la capitale du groupe ethnique Betsileo. Le trajet prend 8 heures de route en voiture, de Tana.
La région est connue pour ses cultures de thé et de vin. La plantation de thé de Sahambavy est située sur une très jolie vallée près du lac Sahambavy, à 25 kilomètres de Fianarantsoa longeant le chemin fer vers Manakara. Fianarantsoa est également célèbre pour ses établissements vinicoles (Soavita, Lazan’ny Betsileo), sur le chemin vers Ambalavao.
Un bon nombre d’églises existe dans la ville, dû aux influences des missionnaires catholiques et norvégiennes entre 1860 et 1870.
Fianarantsoa se compose de trois niveaux différents comprenant la vieille ville ou haute ville, la ville moyenne moderne et la ville basse.
Tolon’Omby (ou Savika) est le sport célèbre pratiqué par le Betsileo pendant des événements importants tels que la circoncision, le grand festival, les vacances, etc.… Savika est pratiqué par les jeunes hommes Betsileo combattant les zébus avec les mains nues.

HOTEL
Tsara guest house.
Zomatel.
Hôtel Sofia
Hôtel Du Lac

AMBOSITRA
Ambositra se trouve à 90 kilomètres, au sud d’Antsirabe. C’est la capitale de l’artisanat avec l’art zafimaniry comprenant la sculpture, la marqueterie, et les gravures sur bois, classé aussi comme patrimoine mondial par l’UNESCO en novembre 2003 ; les villages des Zafimaniry sont célèbres sur le point international. Ils produisent également des articles à partir du raphia et d’autres matériaux. Il y a un choix abondant de découpe des figures et de la marqueterie dans plusieurs magasins. Le meilleur magasin d’artisanat (l’atelier) se trouve chez Jean et Frères, chez Victor en face du Grand Hôtel.
HOTEL
Hôtel Violette
Hôtel Artisan

PARC NATIONAL DE RANOMAFANA
Ranomafana est un parc de fôret primaire, s’étendant sur 41 601 ha. Il a été classé Patrimoine Naturel Mondial de l’Atsinanana en 2007. Il abrite une grande richesse en biodiversité endémique mais en danger actuellement. On y retrouve des espèces rares et gravement menacées de lémuriens. Le parc est aussi le réservoir génétique de certaines espèces végétales rares et endémiques. Il est parcouru par de nombreux cours d’eau qui sont les affluents du fleuve Namorona.
Ranomafana est situé à 70 kilomètres à l’est de Fianarantsoa. Le parc possède un bon nombre d’espèces de faune et de flore endémiques dans l’île . Ranomafana signifie ‘eau chaude’. Ses sources thermales et ses bains minéraux sont utiles pour des traitements curatifs. Il est très célèbre pour ses rares lémurs endémiques, le grand lémur en bambou, Diadème sifaka, Lémur roux, lémur à front blanc, Avahi laineux, et le microcèbe pygmée, l’aye-aye, lémur bambou d’orée, et le Sifaka de Milne-Edwards et lémur couronné.
Il y a beaucoup de chutes d’eau du fleuve Namorona, souvent appelé la plus grande chute d’eau de Madagascar et les forêts y sont si épaisses et denses si bien qu’il est si difficile de repérer les oiseaux, mais la visite est très enrichissante car on peut croiser l’Atour de Henst, un oiseau rare , des grenouilles et des caméléons .

HOTEL
Setam Lodge
Domaine Nature
Hôtel Centr’est
Hôtel Cristo.

MANAKARA ET MANANJARY
Manakara est la région du groupe ethnique Antemoro. C’est une des grandes villes de la région du sud-est de Madagascar.
Manakara est accessible par train ou en voiture.
D’autre part, Mananjary est la ville natale du groupe ethnique Antembahoka ayant une origine arabe. Mananjary n’est pas encore développé en secteur de tourisme mais la ville fournit un bon nombre de récoltes telles que le café, le poivre et le girofle qui sont des produits d’exportation du pays. Le voyage en pirogue ou en bateau à travers le canal des Pangalanes est aussi une des attractions car ce canal permet de rejoindre Tamatave. La tradition locale est connue par sa pratique du Sambatra qui est une cérémonie de circoncision collective ne se tenant que tous les sept ans pour des garçons moins de dix ans. Le sud-Est ressemble à la côte- Est, soit par son paysage ou ses végétations, mais il faut bien se renseigner sur les coutumes et les traditions qui sont fortement respectées dans ces régions. A Mananjary, les enfants jumeaux ne doivent pas être élevés sous un même toit. L’un d’entre eux doit quitter le foyer familial pour être élevé par d’autres personnes soit ,carrément tué .

HOTEL
Manakara
Hotel Ampilao Beach Hotel
Parthenay Club Bunglow

Mananjary
Hôtel Jardin de la Mer
Sorafa Hôtel

VOHIPENO
Vohipeno est situé à environ 45 kilomètres au sud de Manakara; cette petite ville est la capitale du royaume Antemoro, d’origine Arabe .C’est la ville qui, il y a environ 600 ans, connaissait l’écriture arabe : le SORABE.C’est de ce fameux Sorabe qu’on a pu retracer les évolutions historiques des ethnies du Nord au Sud de Madagascar. La visite du ‘Tranobe’ est fortement recommandée pour que vous puissiez rencontrer le roi. »Tranobe » est la dénomination du palais ancestral où l’Antemoro faisait la cérémonie, la réunion et la célébration traditionnelle( vous devez enlever vos chaussures en entrant dans le « Tranobe » parce que c’est un endroit sacré).
Vohipeno ne possède pas d’hôtels qui vous conviennent; dans ce cas, il faut remonter sur Manakara pour l’hébergement.
AMBALAVAO
En se dirigeant vers le sud, Ambalavao se situe à 56 kilomètres au sud de Fianarantsoa, à une heure de voiture. On l’appelle parfois `le passage vers le grand sud’. C’est la capitale du fameux «papier Antemoro»,ce papyrus , type de papier imbibé de fleurs séchées qui est vendu dans l’ensemble de l’île .
Le papier Antemoro, suivant la tradition, est fait à partir de l’écorce de l’arbre d’avoha de la forêt de l’ Est, mais c’est la pâte de sisal qui est maintenant employée.
Quand l’écorce est martelée et ramollie dans de l’eau, on la lisse au-dessus des plateaux de recouvrement pour la faire sécher au soleil. La visite du papier Antemoro est fortement recommandée.

ANJA PARC
Le parc Anja est une petite réserve de quelques dizaines d’hectares, situé à 12 Km au sud du village d’Ambalavao .Anja abrite la population la plus septentrionale du plus fameux des lémuriens : le lémur catta.
Les lémuriens habitent la forêt au pied du massif des 3 sœurs : de gauche à droite, Amboalady, Andrarambola et Iandrambaky, qui culminent à 1475 m. La lumière du petit jour sur les hauts plateaux est très exceptionnelle. A v Une des étapes de la fabrication des maisons , le séchage des briques s’y rencontre.
La rencontre avec les lémuriens se fait dans leur habitat rocheux constitué de blocs granitiques à fort pendage. Le lémur catta est parmi les lémuriens le plus à l’aise dans les milieux découverts.
Le premier des lémuriens à nous ravir est l’Eulemur rufus (le lémur à front roux). Il existe actuellement 75 espèces de lémuriens à Madagascar qui se répartissent en deux grands groupes : les nocturnes et les diurnes. Les lémurs à front roux vivent dans un groupe d’une quinzaine d’individus généralement dominés par une femelle.

Les mâles se reconnaissent à leur couleur gris -claire, leur museau noir et leur front roux tandis que les femelles ont une fourrure plus brune et la tête grise. Ils se nourrissent essentiellement de fruits.

Le plus grand des caméléons vit à Anja. C’est le Furcifer oustaleti qui peut atteindre jusqu’à 60 cm. Contrairement aux idées reçues, les caméléons ne changent pas de couleurs en fonction du support mais de leur humeur.
Cette araignée, endémique à l’île, est l’immense épeire de Madagascar Nephila madagascariensis. C’est le premier fournisseur de soie avec 65 km crées par mois .Il est facilement reconnaissable avec sa queue annelée de noir et de blanc. Sa taille peut atteindre 1m de longueur (queue comprise), et il se nourrit de fruits et de fleurs, parfois de quelques insectes et de petits vertébrés.
Et pourquoi pas quelques bananes gentiment proposées !!!
Il passe sa journée à rechercher de la nourriture dans un environnement aride composé de barres rocheuses pour passer la nuit en sécurité dans une grotte, au sein de son groupe d’une vingtaine d’individus.
Les principaux prédateurs du lémur catta sont, outre les touristes et leurs appareils photos, le Fosa (Cryptoprocta ferox), le plus grand carnivore de Madagascar, quelques oiseaux de proies, des serpents et des chiens errants.
Les femelles donnent généralement naissance à un petit chaque année qui restera accroché au dos de sa mère pendant plusieurs semaines. Malheureusement, le taux de mortalité des jeunes est élevé et seuls 50% d’entre eux atteignent l’âge d’un an.

La visite se termine par la découverte de la chambre à coucher des Catta, immenses cavités naturelles dans lesquelles viennent plonger les racines des ficus centenaires. Non loin de là, des tombeaux enchâssés dans de petites grottes rappellent l’importance du culte des ancêtres chez les malgaches : les lieux des morts sont sacrés, c’est l’un des nombreux fady (interdits) du pays.

ANDRINGITRA
Andringitra se situe à 47 km au Sud d’Ambalavao le long de la Route Nationale n°7, dans la région de la Haute Matsiatra. Le parc s’étend sur 31 160 ha. Juché sur les hauteurs, son altitude varie entre 650 et 2658 m.
Concentrée d’endémisme et de diversité, la biodiversité d’Andringitra est préservée par la disposition du parc en pente et par les massifs rocheux.
Sept (7) espèces de crustacés, 190 espèces d’insectes, y compris les aquatiques, 78 espèces d’amphibiens, 50 espèces de reptiles, 54 espèces de mammifères (lémuriens, carnivores, chauve souris, micromammifères) et 108 espèces d’oiseaux sont recensées dans la forêt.

RANOHIRA ET LE PARC NATIONAL D’ISALO

Se situent au sud de Fianarantsoa et à 80 km d’Ihosy. Le parc, sillonné de rivières et de leurs affluents, s’étend sur 81 540 ha. Ce massif ruiniforme est un plateau de grès continentaux datant du Jurassique. Fortement érodé, seuls des témoins morcelés par les vallées sablonneuses et les canyons en sont restés: un spectacle vraiment exceptionnel.
Les animaux de l’Isalo sont typiques du climat, de la végétation et de la géomorphologie du parc. Ce sont, pour une très forte majorité, des espèces endémiques. 77 espèces d’oiseaux vivent à Isalo dont le merle de Benson ou Pseudocosyphus bensoni, une espèce endémique de Madagascar qui est très protégée. On y trouve aussi 14 espèces de lémuriens diurnes et nocturnes dont 8 introduites et 7 endémiques de Madagascar. Reptiles, amphibiens, carnivores, insectivores et rongeurs complètent la liste. Lee parc national Isalo compte plus de 400 espèces floristiques. Beaucoup d’entre elles sont endémiques de Madagascar comme le Pachypodium rosulatum, famille des Apocynaceae, le Catharantus ovalis qui est une plante médicinale que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde que dans l’Ihorombe et sur la plaine du Zomandao. La savane de l’Isalo est colonisée par des palmiers typiques de cette région : le Bismarkia nobilis, « Satrana » qui résiste au feu.

HOTEL
Hôtel Satrana Lodge
Hôtel relais de la Reine
Jardin du Roy
Hôtel Orchidée.
Isalo Ranch
Motel de l’Isalo

PARC NATIONAL DE ZOMBITSE ET DE VOHIBASIA
Le complexe forestier de Zombitse Vohibasia est composé de la forêt de Zombitse et des sites d’intérêt biologique de Vohibasia et d’Isoky. C’est une aire protégée de 36.308 ha réparti en trois parcelles. Le Zombitse :16.845 ha, l’Isoky Vohimena : 3.293 ha, et Vohibasia : 16.170 ha. Zombitse Vohibasia abrite 47% des oiseaux endémiques de Madagascar et une espèce endémique locale : le Bernieria apperti. Il compte également huit espèces de lémuriens dont certaines sont quasi menacées comme le cas du Phaner furcifer pallescens. Le meilleur de la faune de Zombitse Vohibasia : Le Berneria appertii ou Ritrik’ala. Cet oiseau endémique est trouvé à travers le circuit Ritikala à tout moment.

TULEAR
De Tana jusqu’à Tuléar,vous avez 950km à parcourir. Tuléar est la capitale de la région du sud-ouest de Madagascar. Il y a cinq groupes ethniques différents dans cette dernière destination de la RN7 : les Vezo connus comme de grands pêcheurs, le Mahafaly, l’Antandroy (les gens de la forêt épineuse), le Bara, et l’Antanosy ( les gens de l’île).
Le climat est très sec et chaud avec les forêts épineuses à Ifaty. Tuléar attire beaucoup de touristes en raison de sa ressource naturelle et ayant une vie marine riche avec excellent snorkelling et plongée, les tombeaux de Mahafaly et de Masikoro et un musée qui l’a mis dans un contexte remarquable, le fameux buisson du nord et du sud de la ville. Les plages ont un beau sable fin et un récif de corail brillant qui servent beaucoup aux hommes pêcheurs Vezo , maîtres de pirogues colorées. Les récifs de corail de l’île sont dans la plupart du temps de la côte occidentale de Madagascar. On y trouve beaucoup de poissons merveilleux et colorés ,des baleines,des requins, des dauphins,des tortues de rayons et des poissons incroyablement rares. Des Cœlacanthes ont été attrapés dans la région de Saint Augustin, au sud de Tuléar.
Traditionnellement, avoir le zébu est un signe de richesse sur la côte du sud-ouest de Madagascar; le zébu est considéré comme un animal sacré. Leur activité principale est basée sur l’élevage des bovins. Le zébu a une grande valeur pour ces gens. Des zébus sont tués durant les cérémonies telles que l’enterrement,la cérémonie funèbre,le festival principal. Les cornes du zébu sont mises sur le mur du tombeau pour symboliser la richesse de la personne morte. Un bon nombre d’images sont gravées. Elles symbolisent sa richesse.

HOTEL
Hôtel Paletivier
Hôtel Victory
Hôtel Dera

IFATY (la plage au nord de Tuléar)
Ifaty est à 27km ,au nord de Tuléar; la route n’est pas très bien maintenue. Elle a de beau sable fin, des plages et fournit des activités nautiques et d’observation de baleine.
LA RESERVE RENIALA est une réserve située près de la mer, dans la forêt des Baobabs du Sud-Ouest de MADAGASCAR, à la sortie du village de Mangily qui se trouve à 27 km de Tuléar. La réserve s’étend sur une superficie de 60 hectares.
Cette zone présente une richesse floristique et faunistique exceptionnelle avec plus de 1000 espèces végétales endémiques aux adaptations xérophytiques ( au climat sec) remarquables, de nombreux oiseaux endémiques dont Uratelornis et Monias, des reptiles ,des tortues :Astrochélys, Pyxis,des lézards,des serpents …, des microcèbes…
Nous avons 11 collaborateurs malgaches salariés : deux guides pour le sentier botanique, deux guides pour les oiseaux, deux jardiniers, deux gardiens, un responsable de l’accueil et de la vente des billets, un responsable de l’entretien de la clôture naturelle, une responsable environnementale.
Ouverte au public depuis décembre 2000, Reniala regroupe sous une même dénomination un sentier botanique et une réserve ornithologique.
Nous souhaitons faire connaître au plus grand nombre de personnes les richesses biologiques de cette région et participer au développement durable de la région par les emplois créés.
C’est un endroit qui a beaucoup d’espèces endémiques d’oiseaux telles que le Coua à long-queue, le Coua coureur, le Coua huppé, le Polyboroide rayé, l’Artamie de Chabert,l’ Artamie de Lafresnaye, le Falculie mantelée, le Mesite du Sub-désert, etc.…

HOTEL
Dune Hôtel
Hôtel Le Paradisier
Hôtel Le nautilus
Hôtel Ifaty beach
Ikotel

ANAKAO (PLAGE AU SUD DE TOLIARA)
Le Tropique du Capricorne passe par Anakao. C’est un petit village des Vezo, remarquable pour ses activités de pêche avec la plage colorée, les belles pirogues colorées qui sont tirées de l’eau. A Anakao aussi se trouve un parc marin protégé où l’on peut admirer plusieurs espèces de poissons dans les récifs de corail comprenant les baleines à bosse qui vous attendent pendant les mois de Juillet et de Septembre car c’est la saison de migration pour se chauffer. Anakao est accessible en voiture à partir de Toliara, à 250km par une route secondaire. La plupart des touristes font le trajet par la mer : un safari Vezo ou un bateau motorisé qui le fait en trois heures selon la puissance du moteur du bateau.

HOTEL
Hôtel Prince d’Anakao
Hôtel Longo Vezo

SAINT AUGUSTIN
Le village de Saint Augustin a été traditionnellement habité par les pêcheurs de la tribu Vezo. Saint Augustin a été construite sur le bord d’une baie magnifique.

LA GROTTE ET LE VILLAGE DE SARONDRANO
La Grotte Sarodrano est au sud du Mangrove Hôtel, à 4 kilomètres de la péninsule. Il y a les dunes de sable dramatiques incroyables, des arbres, de la piscine, des cavernes où vous pouvez aussi rencontrer les Maki Catta et les oiseaux endémiques du sud de l’île.
HOTEL
Hotel Melody Beach
Chez Andrea.

BETIOKY
Betioky est à une demi-journée par 4WD de Toliara. A Betioky, le meilleur hôtel est Chez Claudia, 1 km avant la ville, possédant une chambre familiale et une bonne cuisine.

AMPANIHY
Ampanihy est le producteur du fameux tapis mohair fait à la main. Le nom de la ville signifie «le refuge des chauves-souris ».Y passer une journée est recommandé afin que vous puissiez visiter l’usine de tapis et le plus grand baobab de Madagascar.
Où loger?
Hôtel Angora (médium)
Hôtel Tahio (en bas)

LAC TSIMANAMPETSOTSA
Le parc national de Tsimanampetsotse s’étend sur 43.200 ha. Le lac Tsimanampetsotse est le premier site RAMSAR de Madagascar classé par la Convention Internationale sur les Zones Humides. C’est aussi l’unique aire protégée se trouvant sur le plateau calcaire et la zone côtière le long du littoral du Sud Ouest.Tsimanampetsotse comprend, entre autres, 112 espèces d’oiseaux dont 5 espèces de Coua sur les neuf existantes, 42 espèces d’herpétofaune dont 39 reptiles, 3 espèces de lémuriens dont 2 diurnes (Lemur catta et Pr )et 2 nocturnes(Microcebus griseorufus et Lepilemur).185 espèces végétales poussent à Tsimanampesotse ( opithecus verreauxii verreauxii ).

BEHELOKA
Beheloka est située à environ 35 kilomètres d’Anakao. La baie de Beheloka possède des belles plages.
HOTEL
Domaine d’Ambola
Chez Bernard

ITAMPOLO
Itampolo est à environ 150 kilomètres,au sud de Toliara. Il est très célèbre pour ses belles plages au sable rosâtre coloré ; c’est également un bon endroit pour surfer.
HOTEL
Hôtel sud sud

FAUX CAP

Faux Cap se trouve au fond de la région du sud-ouest de Madagascar. Faux Cap est une petite communauté isolée avec une belle plage et un récif de corail.
HOTEL
Hôtel Libertalia
Cactus d’hôtel

PARC NATIONAL D’ANDOHAHELA
Le parc national d’Andohahela se trouve dans la région de l’Androy, à mi-chemin entre les districts de Taolagnaro et d’Amboasary-Sud, sur la Route nationale n°13. Elle s’étend sur 76 020 ha, à une altitude de 120 à 1 972 mètres.
Le paysage, la faune et la flore sont d’une étonnante variété à Andohahela car on y trouve des espèces du Sud et de l’Est. Comme dans la plupart des parcs nationaux de l’île, le taux d’endémisme y est important.
Maki n’est pas la seule espèce qui vit en groupe mais la différence avec les autres espèces c’est qu’un groupe de Maki peut atteindre jusqu’à 30 individus. Il faut noter également que Maki est la seule espèce qu’on trouve souvent sur la terre (en anglais : terrestrial). C’est la seule espèce « femelle philopatrique », c’est-à-dire que les femelles restent dans leur groupe natal tandis que les mâles quittent leur groupe quand ils atteignent l’âge de puberté.
Andohahela abrite 12 espèces de lémuriens et 5 d’entre elles sont des lémuriens de forêt sèche ,129 espèces d’oiseaux, 75 espèces de reptiles et 50 espèces d’amphibiens dont quatre vivent en forêt sèche. Les lémuriens sont les plus recherchés par les touristes. Mais le Maki ou Lemur catta remporte le palmarès. Gris avec une queue annelée de blanc et de noir et haut de 50 cm, le Maki qui vit en groupe peut être vu à Ihazofotsy.
Plus d’un millier d’espèces végétales cohabitent à l’intérieur du parc national d’Andohahela. On recense six des onze espèces de Didieraceae endémiques du Sud,207 espèces et variétés de fougères dont plus de 90% en forêt humide. Enfin, des espèces de palmiers endémiques se trouvent à Andohahela et ses environs. Le bouquet que forment la végétation, les forêts tropicales et humides et les épineux favorise l’épanouissement du Dypsis decaryi ou palmier trièdre. C’est le palmier le plus endémique dans cette région.

TAOLAGNARO/FORT-DAUPHIN
Taolagnaro ou Fort-Daphin est situé au bas de la côte sud-est de Madagascar. La ville de Tolagnaro est blottie entre les montagnes spectaculaires et l’océan Austral, avec un couple de groupes ethniques tels que les Antandroy et les Antanosy. Antanosy est le groupe ethnique dominant dans la région.
Le climat de Taolagnaro est composé du climat de l’Est, pluvieux et du climat du sud, chaud et sec.
Taolagnaro possède de belles plages comme la célèbre plage de Libanona

HOTEL
Sunny Hôtel
Hôtel Kaleta
Hôtel Croix du Sud
Le dauphin
Hôtel Lavasoa

LA RESERVE NATURELLE DE BERENTY
La réserve naturelle de Berenty est à 86 km, à l’ouest de Fort Dauphin, d’une superficie de 250 ha.
La route menant à Berenty vous permettra de découvrir les particularités du pays de l’Anosy, paysages et végétation luxuriants, plantes carnivores « Népenthes », cultures de manioc, de cannes à sucre et rizières, arrêt dans les villages Anosy,
C’est en 1936 que la famille Deaulme a décidé de protéger les animaux de la forêt d’une galerie de tamariniers centenaires en bordure du fleuve Mandrare, mais aussi du « fourré » caractéristique du Sud Malgache dans une zone adjacente à la réserve. Depuis ce temps, les lémuriens qui y vivent ont perdu en partie la peur de l’homme et se laissent observer. Quatre espèces de lémuriens de la région y sont représentées : le Sifaka et le Maki (espèces diurnes), le Tsidy et le Sonygika (espèces nocturnes). Le mois d’Octobre est la période propice pour trouver les bébés lémurs. Il y a également les lémurs bruns, les lémurs à front blanc, le lépilemur, le lépilémur à pattes blanches, le verreaux Sifaka, et les Microcèbe mignons.
Berenty se distingue beaucoup par la présence des oiseaux qui s’y trouvent : 100 espèces environ ont été enregistrées, à savoir le Coua géant, et le Vanga écorcheur.
A partir de mi- octobre jusqu’à la fin de décembre, les oiseaux migrateurs du sud-est de l’Afrique tels que le Rollier malgache, le Coucouc de Madagascar et un bon nombre d’échassiers (le Chevalier, le chevalier aboyeur, bécasseau sanderling, le Pluvier, le Pâtre) y font escale et un bon nombre de reptiles, de caméléons, et de crocodiles.
HÔTEL
Berenty Lodge.